Le legs des générations
Matthieu Steimer
 
Lena
Roman - 2016

Un livre qui parle de maladie : sûrement pas. Un livre triste ou moralisateur : encore moins. Une recette contre la sclérose en plaques ? Aucunement !

Aperçu gratuit
Nouveau
Andrew
Roman - 2018

Je m’appelle Lena. Comme certains le savent déjà, j’ai été atteinte de la sclérose en plaques. Ce second livre vous démontrera une autre facette du mot courage, car l’histoire de mon grand-père biologique est tout simplement incroyable… .

Aperçu gratuit
Les personnages
Len
Né en 1920

Je m’appelle Len et j’ai grandi à Genève dans les années 30. Je n’ai jamais eu la chance de connaître Lena, car après la guerre, je suis parti m’installer en Australie. La famille Swan a disparu de ma réalité pendant la Guerre, pourtant j’ai aimé partager mes souvenirs avec la petite-fille d’Andrew. Je lui devais bien cela ! Souvent, je pense que mon rôle n’a été que d’appuyer sur ce bouton et murmurer Bombs gone, dans l’intercom, mais Lena m’a persuadé du contraire…

Dekanawida
Né en 1916

Les autres m’appellent Deka, parce qu’ils ne savent pas comment prononcer mon nom, issu de la tribu des Mohawks. Dans ce qu’ils appellent maintenant le Canada, je suis les deux rivières qui se rejoignent. Je n’appartiens ni à leurs uniformes ni à leurs cérémonies. Je n’appartiens qu’à mon peuple, à Simon la seconde rivière, à Samuel au sang chaud et à Andy-son que j’ai juré de protéger. Je ne pensais pas me retrouver au-dessus de l’Europe dans cette froideur entourée par la peur et le métal. J’ai poursuivi ma mission aussi bien que j’ai pu, même s’il me reste encore 50 milliards de mondes à découvrir...

Lena
Né en 1978

Je m’appelle Lena. Certains d’entre vous ont déjà lu mon histoire [Lien vers le premier livre]. Une lettre retrouvée dans le piano de ma Grand-Maman Rose a changé le cours de ma vie, tout comme le diagnostic posé par mon neurologue en 2006. Dans mon second récit, je vous décris le parcours d’Andrew, mon grand-père biologique. Il a redéfini pour moi le mot courage pour que je puisse comprendre finalement le legs de ma famille, ma maladie et le legs des générations !

Rose
Né en 1920

Je m’appelle Rose. Certains d’entre vous ont déjà lu une partie de mon histoire, contée par ma petite-fille Lena. Aujourd’hui, j’aurais eu 98 ans. J’ai perdu mon premier amour à cause de la Guerre. Je ne lui en ai jamais voulu d’être retourné se battre pour la RAF… J’aurais aimé pouvoir lui dire qu’il allait être père, mais à cette époque les choses ne se disaient pas. En lieu et place, je me suis tue et ce silence m’a rongé, comme Il a rongé ma fille Catherine, ma petite-fille Lena et a fini par avoir raison de moi.

Andrew
Né en 1922

Je m’appelle Andrew. Certains d’entre vous prendront le temps de lire mon histoire [Lien vers le deuxième livre], contée par ma petite fille Lena. Dans ma vie, j’ai eu la chance d’aimer deux fois, même si ma première passion vous surprendra. J’ai aimé The Flying Moose autant qu’une femme, autant que Rose. Pour échapper aux patrouilles allemandes, j’ai traversé les Alpes à pied. A Vevey, j’ai rencontré cette belle organiste qui m’a démontré qu’il y avait aussi du merveilleux dans cette guerre.

Simon
Né en 1919

Je m’appelle Simon Charles Swan. Pendant la campagne de France, certains ont jugé qu’il fallait me décerner une croix de Victoria, pour avoir volé lors de missions périlleuses. Je pourrais vous citer des pilotes qui méritaient cette distinction bien plus que moi. J’ai eu la chance de pouvoir piloter The Flying Moose avec mes deux frères, j’ai eu la chance de pouvoir me battre pour ce que je croyais juste et j’ai eu la chance de pouvoir emmener Lena pour son dernier vol.

Je m’appelle Lena. Certains d’entre vous ont déjà lu mon histoire [Lien vers le premier livre]. Une lettre retrouvée dans le piano de ma Grand-Maman Rose a changé le cours de ma vie, tout comme le diagnostic posé par mon neurologue en 2006. Dans mon second récit, je vous décris le parcours d’Andrew, mon grand-père biologique. Il a redéfini pour moi le mot courage pour que je puisse comprendre finalement le legs de ma famille, ma maladie et le legs des générations !
Les autres m’appellent Deka, parce qu’ils ne savent pas comment prononcer mon nom, issu de la tribu des Mohawks. Dans ce qu’ils appellent maintenant le Canada, je suis les deux rivières qui se rejoignent. Je n’appartiens ni à leurs uniformes ni à leurs cérémonies. Je n’appartiens qu’à mon peuple, à Simon la seconde rivière, à Samuel au sang chaud et à Andy-son que j’ai juré de protéger. Je ne pensais pas me retrouver au-dessus de l’Europe dans cette froideur entourée par la peur et le métal. J’ai poursuivi ma mission aussi bien que j’ai pu, même s’il me reste encore 50 milliards de mondes à découvrir...
Je m’appelle Rose. Certains d’entre vous ont déjà lu une partie de mon histoire, contée par ma petite-fille Lena. Aujourd’hui, j’aurais eu 98 ans. J’ai perdu mon premier amour à cause de la Guerre. Je ne lui en ai jamais voulu d’être retourné se battre pour la RAF… J’aurais aimé pouvoir lui dire qu’il allait être père, mais à cette époque les choses ne se disaient pas. En lieu et place, je me suis tue et ce silence m’a rongé, comme Il a rongé ma fille Catherine, ma petite-fille Lena et a fini par avoir raison de moi.
Je m’appelle Andrew. Certains d’entre vous prendront le temps de lire mon histoire [Lien vers le deuxième livre], contée par ma petite fille Lena. Dans ma vie, j’ai eu la chance d’aimer deux fois, même si ma première passion vous surprendra. J’ai aimé The Flying Moose autant qu’une femme, autant que Rose. Pour échapper aux patrouilles allemandes, j’ai traversé les Alpes à pied. A Vevey, j’ai rencontré cette belle organiste qui m’a démontré qu’il y avait aussi du merveilleux dans cette guerre.
Je m’appelle Simon Charles Swan. Pendant la campagne de France, certains ont jugé qu’il fallait me décerner une croix de Victoria, pour avoir volé lors de missions périlleuses. Je pourrais vous citer des pilotes qui méritaient cette distinction bien plus que moi. J’ai eu la chance de pouvoir piloter The Flying Moose avec mes deux frères, j’ai eu la chance de pouvoir me battre pour ce que je croyais juste et j’ai eu la chance de pouvoir emmener Lena pour son dernier vol.
Je m’appelle Len et j’ai grandi à Genève dans les années 30. Je n’ai jamais eu la chance de connaître Lena, car après la guerre, je suis parti m’installer en Australie. La famille Swan a disparu de ma réalité pendant la Guerre, pourtant j’ai aimé partager mes souvenirs avec la petite-fille d’Andrew. Je lui devais bien cela ! Souvent, je pense que mon rôle n’a été que d’appuyer sur ce bouton et murmurer Bombs gone, dans l’intercom, mais Lena m’a persuadé du contraire…
Arbre généalogique
Explication du projet de trilogie

Dix ans de pratique comme ostéopathe, dix ans de récits partagés par chaque patient qui a eu envie de raconter un bout de son parcours, couché sur une table de traitement. Certains témoignages sont touchants, quelques-uns bouleversants, beaucoup relatent des difficultés du quotidien ! Qu’importe le contenu, il faut savoir écouter, se taire, comprendre et lire... lire pour s'ouvrir l'esprit et confronter ses idées, lire sur la médecine et ses alternatives, sur le développement personnel et sur les avancées scientifiques...

Parallèlement, l'enseignement apporte cette possibilité de synthétiser les connaissances acquises pour les transmettre. Le travail est fondamental, car il mesure le degré de maîtrise de la matière et pousse à l'émergence de nouvelles idées au travers des questions des étudiants.

L'écriture d'un roman est peut-être le processus ultime d'une synthèse des connaissances et des expériences acquises. Deux ans de travail extraordinaires, à rencontrer tous les acteurs qui touchent de près ou de loin à cet étrange monde qui se nomme sclérose en plaques. Deux ans pour aboutir au "legs des générations" et l'histoire de "Lena", de sa maladie et de sa vie qui se lit au travers d'un roman accessible à tous. Un récit simple, passionnant et qui emmène chaque lecteur dans ce monde médical qui effraie tant.

Andrew
Le legs des générations de Matthieu Steimer (auteur)
Commander sur the book edition
Papier: 20,06€ + envoi
Pdf: 5,31 €
Commander sur Amazon
Format Kindle: 7.50 €
Commander via courriel
Papier: 25 chf + envoi
Lena
Le legs des générations de Matthieu Steimer (auteur)
Commander sur the book edition
Papier: 20,06€ + envoi
Pdf: 5,31 €
Commander sur Amazon
Format Kindle: 5,09 €
Commander via courriel
Papier: 25 chf + envoi
Andrew + Lena
Le legs des générations de Matthieu Steimer (auteur)
Commander via courriel
Papier: 40 chf + envoi